It's a match! 👀

Ou comment mettre son profil en avant grĂące au contenu

🎧 HanoĂŻ CafĂ© - en attendant l’ouverture des terrasses đŸ»

Hello Ă  tou.te.s, 

J’espĂšre que vous allez bien ! L’édition d’aujourd’hui est un peu spĂ©ciale, car elle est Ă©crite Ă  quatre mains avec Antoine, mon dernier invitĂ© du podcast !

L’épisode enregistrĂ© ensemble nous a donnĂ© une idĂ©e que nous voulions vous soumettre : aujourd’hui, pour se dĂ©marquer, que l’on soit freelance, candidat en recherche d’un nouveau job, ou en pleine reconversion, il faut savoir mettre en avant son unicitĂ©, sa marque personnelle et ses valeurs pour se dĂ©marquer. Mais pas facile de s’y mettre, et encore moins de faire ce travail de rĂ©flexion seul.e. 😟

Alors pour accompagner ceux et celles d’entre vous qui veulent rĂ©flĂ©chir Ă  vos qualitĂ©s, vos valeurs et apprendre Ă  mieux les intĂ©grer dans votre communication personnelle (sur les rĂ©seaux, notamment), nous avons eu l’idĂ©e d’organiser un bootcamp.  đŸ‹ïž

L’idĂ©e : pendant 9 jours durant la seconde moitiĂ© du mois de Juin, vous travaillez chaque jour pendant 1h pour passer de la rĂ©flexion (identifier vos valeurs et qualitĂ©s principales) Ă  l’action (vous prĂ©senter avec impact et authenticitĂ©). Le nombre de participant.e.s Ă  ce premier bootcamp est limitĂ© pour pouvoir suivre les progrĂšs de chacun et garder une taille humaine !

L’objectif : sortir du bootcamp avec un positionnement clarifiĂ©, un pitch et une description de ce que vous faites pour les rĂ©seaux sociaux (Linkedin), pour vous faire matcher avec les opportunitĂ©s qui vous ressemblent đŸ„Š

Si le programme vous intéresse, rendez-vous à la fin de la newsletter pour plus de détails !

Parler de soi de maniĂšre authentique

Millennials & Gen Z : les générations du paradoxe ?

Dans le cadre de missions réalisées pour des clients, j'ai souvent été amenée à essayer de mieux comprendre les comportements des millenials et des représentants de la génération Z.

Et parfois, au dĂ©tour d'analyses de McKinsey ou d'articles de Vanity Fair, je me souviens avoir Ă©tĂ© choquĂ©e par le jugement portĂ© sur les jeunes gĂ©nĂ©rations : "narcissiques", "individualistes", "obsĂ©dĂ©s par l'expĂ©rience", "veulent ĂȘtre perçus comme uniques", "exigeants", "impatients", "trop sensibles", "anxieux", ...

On retrouve souvent le portrait de générations égocentriques, qui privilégient la gratification instantanée, le paraßtre à la substance, le nombre de followers à la force des relations individuelles. C'est ce portrait qui prévaut aujourd'hui dans l'inconscient collectif, et qui alimente les stratégies de communication de nombreuses marques. Et pourtant, les générations des millenials et GenZ sont tellement plus que ce qui en transparaßt en ligne...

Malheureusement, aujourd'hui, ce ne sont pas forcément ces facettes qui sont mises en avant lorsque les représentants de nos générations prennent la parole.

Alors, au niveau individuel, comment recentrer son discours vers ses valeurs et sa personnalité ? Comment mieux parler de soi et exprimer son identité ?

La quĂȘte de sens comme boussole

Aujourd'hui, se raconter sur les réseaux sociaux, qu'ils soient professionnels ou non, tient souvent de la mise en scÚne. Une plage paradisiaque, un verre de rosé sur une terrasse ensoleillée, une promotion dans son job... Nous ne mettons en avant que les moments positifs et "instagrammables" de notre quotidien, passant sous silence le reste.

Et la consĂ©quence directe, c'est que les injonctions Ă  la positivitĂ© sont dĂ©sormais partout et nous rappellent Ă  l'ordre : "Good vibes only", "Work hard Play hard'", "Be bold”, ... Toutes ces petites phrases pernicieuses affichĂ©es dans des bureaux, sur des stickers ou sur des tote bags contribuent Ă  la pression permanente de ne dĂ©voiler que le meilleur de nous mĂȘmes.

Dans les bureaux de WeWork, championne des citations motivantes



 mais derriĂšre le dĂ©cor cool, se cachent des conditions de travail pas forcĂ©ment idĂ©ales (ci-dessus, le commentaire d’un ancien employĂ© dĂ©posĂ© sur Glassdoor).

CĂ©der Ă  ces injonctions Ă  la positivitĂ©, c'est aussi prendre le risque de s'Ă©loigner de soi-mĂȘme. C'est devenir petit Ă  petit ce que l'on pense que les autres ont envie que l’on soit, plutĂŽt que ce que l'on est vraiment. Et quand on arrive Ă  ce point, souvent, la dissonance cognitive entre ses actes et ses valeurs nous force Ă  rĂ©-Ă©valuer notre quotidien (ou pire, nous amĂšne au burn-out) ...

Vous vous demandez peut ĂȘtre pourquoi je vous raconte tout ça et quel est le rapport avec le Marketing đŸ€”

Eh bien tout simplement parce que lorsque vous publiez une Story ou un post sur Linkedin, vous contribuez Ă  deux choses :

  • alimenter votre propre perception de vous-mĂȘme

  • construire votre image de marque et renforcer l'image que les autres ont de vous

En bref, en faisant ça, on se package comme un joli petit paquet cadeau 🎁. Antoine (dans l’épisode 9 du podcast de The Storyline, que je vous partage ci-dessous) parle d’un “filtre instagram” de nos vies, qui ne met en avant que ce qui est socialement valorisĂ©.

Alors qu’en rĂ©alitĂ©, l’objectif n'est pas de maximiser votre capital cool, mais de crĂ©er un storytelling personnel et unique, qui correspond Ă  votre personnalitĂ© et Ă  vos valeurs. En gros, de faire “matcher” vos valeurs et votre communication.

Pourquoi ?

  • pour attirer des gens qui vous ressemblent #serendipitĂ©

  • pour dĂ©crocher un job qui vous rendra vraiment heureux ou heureuse

  • pour trouver des missions et des clients qui vous correspondent

  • pour rĂ©duire cette f***ing dissonance cognitive qui se fait parfois un peu trop forte

    ...

Nous entrons aujourd'hui dans une logique de qualitĂ© > quantitĂ©, qui peut s'appliquer Ă  de nombreux domaines. Je prends souvent l'exemple de cette influenceuse suivie par plus de 2 millions de followers, qui n'a pourtant pas rĂ©ussi Ă  vendre les 36 t-shirts en prĂ©-commande qui Ă©taient nĂ©cessaires pour lui permettre de lancer sa marque de vĂȘtements. Avoir des millions de fans ne veut plus forcĂ©ment dire que l’on va dans la bonne direction


Comme l'explique ce trÚs bon article de Forbes, nous sortons désormais des logiques d'influence pure, pour entrer dans l'Úre des créateurs de contenu :

"La plus grande Ă©volution du marketing aujourd'hui est le passage des influenceurs aux crĂ©ateurs. Contrairement aux influenceurs, les crĂ©ateurs produisent un contenu qui leur tient vraiment Ă  cƓur, un contenu qui apporte une valeur ajoutĂ©e Ă  leurs communautĂ©s."

Dans cette optique, l'authenticité devient un atout. Et pour parler de soi de maniÚre authentique, il faut avant tout se connaßtre...

Se connaĂźtre, pour se raconter autrement

Pouvoir parler de soi, passe donc par un travail de rĂ©flexion sur soi-mĂȘme.

Vaste programme 😳

Vous vous ĂȘtes dĂ©jĂ  regardĂ©.e dans un miroir en vous demandant qui vous Ă©tiez rĂ©ellement ? Pas facile de se poser des questions comme “Qu’est-ce qui me passionne dans la vie ? Qu’est-ce qui me plaĂźt vraiment ? Qu’est-ce que j’ai envie de faire ?”

Se connaĂźtre, c’est aussi prendre le temps de faire le vide autour de soi. Par exemple, avec une petite cure de rĂ©seaux sociaux peut vous aider Ă  mener votre rĂ©flexion Ă  bien, sans influence extĂ©rieure ! Les amĂ©ricains appellent d’ailleurs ça le “Dopamine Fasting” (jeĂ»ne de dopamine) đŸ˜±

Mais si vous n’ĂȘtes pas prĂȘt.e Ă  vous sĂ©parer des internets, Antoine a lancĂ© durant le confinement l’initiative #Timetozoomout, qui consiste Ă  se poser une question chaque jour sur soi pour se dĂ©couvrir. Je vous conseille de vous prĂȘter Ă  l’exercice, qui est plus difficile qu’il n’y paraĂźt.

Nous avons aussi rĂ©flĂ©chi tous les deux Ă  plusieurs mĂ©thodes qui peuvent ĂȘtre intĂ©ressantes Ă  explorer, pour se donner un cadre de rĂ©flexion - voici ce que l’on vous recommande : 

  • Étape 1 : les tests de personnalitĂ©, pour mieux comprendre sa maniĂšre de fonctionner

  • Étape 2 : l’écriture, pour prendre du recul par rapport Ă  soi-mĂȘme en mettant sur le papier ses idĂ©es

  • Étape 3 : l’ikigai, pour commencer Ă  toucher du bout du doigt sa raison d’ĂȘtre

Et pour finir, nous avons condensĂ© les apprentissages de ces mĂ©thodes dans le programme du bootcamp (pour en savoir plus, rendez-vous Ă  la fin de la newsletter) 🙌 

[Podcast đŸŽ™ïž] - Valoriser son profil grĂące au contenu, avec Antoine Chauffrut, Head of Candidate Experience chez France Digitale

Antoine est Head of Candidate Experience chez France Digitale, association rĂ©unissant 1400 entrepreneurs et investisseurs du numĂ©rique français. Sa mission ? DĂ©nicher des talents qui souhaitent travailler dans la tech, puis les mettre en relation avec les startups France Digitale. Psychologue du travail de formation, il a dĂ©veloppĂ© une approche toute particuliĂšre du recrutement


Pour remplir sa mission, l'écriture et la production de contenu original sont devenues ses armes de prédilection. Nous avons parlé de ses stratégies et de sa passion pour la création de contenu innovant dans ce neuviÚme épisode de The Storyline - bonne écoute !

Écouter l'Ă©pisode đŸŽ™ïž

Passer Ă  l’action : le bootcamp The Storyline đŸ„Š

Nous y voilà. Comme promis, voici plus d’informations sur le bootcamp ! 🙌

Quand ? Durant la seconde moitié du mois de Juin, sur 9 jours (les dates exactes seront confirmées ensemble avec nos premiers inscrits)

Combien de temps ? Chaque jour, nous vous invitons Ă  travailler sur un nouveau contenu. Comptez environ une heure par jour de travail. Vous pouvez travailler n’importe quand dans la journĂ©e, mais il faut que l’exercice soit fini pour le lendemain, pour garder le rythme ! 

Pour qui ? Pour tou.te.s celles et ceux qui ont envie de travailler sur leurs valeurs et d’apprendre Ă  mieux se pitcher (ça marche si vous ĂȘtes en recherche d’emploi, en freelance, ou tout simplement si vous voulez travailler votre marque personnelle !)

Par qui ?

  • Antoine, qui a une formation de psychologue du travail et s’occupe dĂ©sormais de recruter les meilleurs talents pour les 1400 startups de France Digitale

  • NoĂ©mie, qui a accompagnĂ© 60+ entrepreneurs dans leur storytelling et leurs stratĂ©gies de Content Marketing

Pourquoi ? Nous sommes persuadĂ©s que mieux vous vous connaissez, mieux vous saurez communiquer vos valeurs, et plus vous allez attirer Ă  vous des opportunitĂ©s qui correspondent Ă  vos vraies envies. #cerclevertueux 🔂

Le livrable : vous sortez du bootcamp avec un positionnement clarifié, un pitch et une description de ce que vous faites pour les réseaux sociaux (Linkedin).

Le format

  • Un premier Ă©vĂ©nement visio pour rencontrer la promo 

  • Du contenu chaque jour pour passer de la rĂ©flexion Ă  l’action :

    • RĂ©flexion sur votre profil et vos forces, travail sur vos valeurs

    • DĂ©finition et Ă©criture de votre positionnement (votre proposition de valeur en tant que candidat ou freelance)

    • RĂ©Ă©criture de ce positionnement adaptĂ©e aux rĂ©seaux sociaux (focus sur Linkedin en particulier)

  • Un binĂŽme qui vous est assignĂ© dĂšs le premier jour, pour avancer Ă  deux

  • Une plateforme dĂ©diĂ©e pour apprendre Ă  se connaĂźtre, collaborer et poser toutes ses questions

  • L’accĂšs early stage Ă  la communautĂ© et au contenu premium de The Storyline (en cours de construction, vous ne serez pas déçus ;) )

  • Un Ă©vĂ©nement final visio pour clĂŽturer l’expĂ©rience et faire une danse de la victoire ensemble !

Avant de nous lancer dans l’organisation, nous avons besoin de recruter une premiùre promo - pour s’y inscrire, il suffit de remplir le questionnaire ci-dessous ! On a hñte de vous rencontrer 😉

Je m'inscris ⚡

Bonus

Je vous laisse sur une madeleine de Proust, ce bon vieux Jean-Christian Gagnant qui s’entraĂźne dans le film 99F Ă  dire “Vous avez bien reçu mon mail de confirmation ?” devant son miroir. S’il avait lu The Storyline, ça ne se serait pas passĂ© comme ça ! 😉

C’est tout pour cette semaine ! À mardi prochain pour un nouvel Ă©pisode du podcast.

Noémie


Si vous avez aimĂ© ce post, n’hĂ©sitez pas Ă  le liker et le commenter sur Substack pour donner plus de visibilitĂ© Ă  la publication ;)

On vous a forwardé cette newsletter et elle vous a plu ? Inscrivez-vous !